AD35

Prix CBPT.Prix LIVRENTETE

Formations cbpt

Lectures

Journée régionale de formation

 

JR

 

Les bibliothécaires partagent leurs coups de cœur

au cours d'une présentation littéraire à la Bibliothèque Pour Tous de Rennes St-Georges

sg

Le 8 juin dernier a eu lieu à la bibliothèque Saint-Georges la désormais traditionnelle présentation des coups de cœur.
Les bibliothécaires avaient sélectionné une douzaine de romans parmi les acquisitions des derniers mois : les nouvelles parutions d’auteurs reconnus tels Anne Wiazemski, Franz-Olivier Giesbert, Jean-Christophe Rufin, ou des romans moins connus qui nous ont séduits, dont

Giboulées de soleil de Lenka Horñáková-Civade,

Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert,

et la délicieuse biographie de la Marquise de Sévigné,

L’Encrier de Madame de Sévigné de Barbara Lecompte.

Ce fut aussi l’occasion de présenter à nos lecteurs le Prix CBPT 2017, Continuer, de Laurent Mauvignier, qui avait fait l’unanimité à Saint-Georges.
Les échanges se sont poursuivis autour d’un rafraîchissement et quelques pâtisseries. Un moment convivial avant l’été!
Nous vous donnons rendez-vous fin novembre 2017 pour notre prochaine présentation. 

(Béatrice. BPT St Georges)

 

À Saint-Méloir des Ondes

 

PM

 

pays malouin du 26 janvier 2017

RENCONTRE avec ...

Jean-Louis FOURNIER

 

jlf

jlf2

26 novembre 2015

Arrivé de Paris en train, l’auteur a répondu de très bonne grâce aux questions sur son parcours et son œuvre.
Après avoir enchanté le public par son talent de conteur et son humour il a poursuivi la rencontre avec les lecteurs lors de la séance de dédicaces.

Plus de 60 personnes ont assisté à cette rencontre: aux bibliothécaires du réseau s'étaient joints des lecteurs des Bibliothèques Pour Tous et d'autres rennais passionnés de Jean-Louis Fournier, habitués de la librairie Le Failler, partenaire de CBPT pour cette rencontre à l'Espace Ouest-France de Rennes.

 

PRÉSENTATION de la RENTRÉE LITTÉRAIRE 2015

Extrait de la newsletter de
ouest france

Ode à la lecture à la Bibliothèque pour tous de Redon

Julien MOLLA

redon

Dominique Boutron, responsable de la Bibliothèque pour tous de Redon, présente le nouveau
livre de Mathias Enard," à lire absolument ". | Ouest-France

À la Bibliothèque pour tous de Redon, samedi 28 novembre,
il n'y avait pas de remise de prix littéraire mais des coups de cœur
pour transmettre la passion de la lecture.

Ah, la lecture ! Plaisir solitaire mais que l’on aime, bien souvent, partager avec ses proches, que l’on soit boulimique des livres où que l’on prenne le temps de tourner les pages. Ce samedi 28 novembre, c’est cette passion pour les livres et l’envie de transmettre ses découvertes qui réunissaient, à la salle de la maison des associations de Redon, les membres de la Bibliothèque pour tous (BPT) et une assistance de lecteurs curieux.

Cette 16e édition de la présentation littéraire de la BPT était l’occasion de découvrir ou redécouvrir les ouvrages et auteurs qui viennent de remporter les principaux prix littéraires.

Comme Mathias Enard, prix Goncourt avec Boussole,"allure d’ours mal léché, une ressemblance avec Balzac", comme le souligne Dominique Boutron, responsable de la BPT redonnaise, qui assure qu’il "faut prendre le temps de lire son nouveau livre".

Il était également question des coups de cœur des membres de l'association. La Cache, de Christophe Boltanski, D'après une histoire vraie, de Delphine de Vigan, Une forêt d'arbres creux, écrit par Antoine Choplin, ou bien encore L'Orangeraie, de Larry Tramblay.

En tout, une dizaine d'ouvrages et d'auteurs, présentés par les membres de l'association qui savent donner envie aux lecteurs avides de découvertes.

Ici, on parle autant des livres que de leurs auteurs, touchants, poignants et dont on attend la nouvelle parution comme un rendez-vous amoureux. Le moyen, aussi, pour l’assistance de repartir avec une foule d’idée de cadeau pour Noël. Parce que la lecture est, avant tout, un plaisir qui se partage. (Julien MOLLA)

ÉTONNANTS VOYAGEURS - Saint-Malo 2015

étonnants voyageurs
'' Quand les écrivains redécouvrent le monde ''

La chronique de Pierre

Catherine Dolto

dolto

Catherine Dolto a étudié le théâtre et la sociologie. Elle est aujourd’hui médecin et vient de monter le spectacle "La Conférence" avec Emma la Clown.
Fille de Francoise Dolto, elle se consacre à l’édition et crée dès 1980 des collections qui vont s’adresser directement aux enfants.
Ainsi paraît en 1988 Paroles d’adolescents en collaboration avec Françoise Dolto et Colette Percheminier, puis en 2001 le Dico Ado pour lequel elle a réuni autour d'elle de nombreux spécialistes, des médecins, des gynécologues, des diététiciens, des psychanalystes.
Puis paraît la collection Mine de rien chez Gallimard, qui propose des réponses aux questions que posent les enfants sur des thèmes comme la famille, vivre ensemble ou le corps et la santé.

Il y a plus de 60 titres dans cette collection menée avec Colline Faure-Poirée. L’idée d’un livre lui vient souvent de sa pratique en cabinet.

 

mine de rien    mine de rien    mine de rien

Catherine Dolto aborde des sujets touchant à sa pratique de médecin, de l’haptonomie, science de l’observation de l’humain dans son ensemble, qui met en avant l’affectivité.
Elle évoque dans ses livres tout ce qui peut toucher les enfants mais elle les voit aussi comme un message destiné aux parents qui n’ont pas l’idée ou la possibilité de se servir du livre comme d’un outil sensible. La lecture doit être accompagnée par une personne que l’enfant accepte dans une atmosphère laissant des traces sensuelles positives (cadre, odeur) de manière à ce que l’enfant, quand il reprend le livre, retrouve ces traces.

Catherine Dolto est convaincue que les enfants ont besoin d’aller voir ailleurs pour revenir dans la famille et rapporter quelque chose. Le rapport au temps est important. S’occuper des enfants prend du temps et le temps est essentiel quand il faut répondre à leur quête de sens.

 

Christophe Galfard

galfard

Christophe Galfard, 38 ans, est un astrophysicien docteur en physique théorique. Il a étudié à l'université Cambridge, notamment sous la direction de Stephen Hawking.
Il a publié son premier livre George et les Secrets de l'univers avec Stephan et Lucy Hawking en 2007 parce qu’il voulait raconter une histoire pour des jeunes.

 
 

galfard2             galfard

 

Il publie encore pour la jeunesse la trilogie du Prince des nuages avec "Le Blueberry" (2009), "Le Matin des trois Soleils" (2012) et "La Colère du ciel et du vent" (2013).((Pocket Jeunesse)

En 2015, chez Flammarion, il publie L'Univers à portée de main destiné plutôt à un public d’adultes.

L’homme, souriant, d’approche facile, est un scientifique moderne et l’échange avec Catherine Dolto est franc et chaleureux.

 

doltogalfard

 

L’idée de l’édition lui est venue du constat qu’il a établi de la séparation entre notre compréhension et notre sensibilité du monde. Sa démarche consiste à briser les obstacles de compréhension de notre univers.
          "Avoir accès au mythe de notre univers, y comprendre quelque chose, ça fait physiquement du bien!" expose-t-il.
Son but :
          "Monter l’héritage de ce que des milliers d’hommes ont fait apparaître pour construire cette connaissance du monde."
En évoquant le rapport entre le scientifique et le littéraire et donc de la vulgarisation (terme qu’il réfute préférant celui de traduction), son but est de d’établir un pont poétique entre l’enfant et la science en ayant recours à l’esthétique, le bon, le beau. La vulgarisation n’a pas pour but unique de recruter de futurs scientifiques mais aussi pour que les enfants comprennent le monde dans lequel ils vivent et pour éviter aussi une parole dévoyée, manipulée, car le charlatanisme existe malheureusement.

Il exprime avec force sa volonté d’autoriser l’imaginaire dans le monde scientifique.
"Je ne veux pas choisir entre la culture scientifique ou littéraire. Les scientifiques ont une imagination extraordinaire, ils doivent penser des mondes que l'on n'a pas encore découverts, des choses que l'on ne connaît pas", assure-t-il encore.

 
 

La chronique de Martine

Itinéraire d’un passionné de littérature américaine, Francis Geffard

geffard

Dans le cadre des 25 ans d’Etonnants voyageurs, a été accueilli Francis Geffard, éditeur de la collection "Terres d’Amérique" chez Albin Michel. Il est accompagné de deux auteurs à succès, Anthony Doerr et Philip Meyer.

Après des études de droit, Francis Geffard ouvre la librairie "Millepages" à Vincennes.
Il devient éditeur chez Albin Michel, en charge de la littérature américaine. Dès son adolescence il avait été happé et saisi par cette littérature.

Au début du XXème siècle, les libraires étaient aussi éditeurs, ils partageaient donc les mêmes passions de porter des écrivains qui les avaient touchés.

A partir des années 80, les ouvrages sont traduits plus rapidement. De nos jours, Francis Geffard reçoit souvent les manuscrits avant leur parution aux USA, ce qui lui permet d’influer sur leur rédaction. Les éditeurs se déplacent donc plus facilement à la rencontre de leurs auteurs.
Il est difficile de repérer un talent: l’achat d’un livre sur manuscrit, c’est prendre un risque supplémentaire.
La vérité du texte est sur la page, il est donc nécessaire, pour le lecteur, de s’impliquer. Parfois la magie opère et parfois non.
Francis Geffard avait aussi créé la collection "Terre indienne", dès 1992.

 
 

Anthony Doerr

doerr

doerr2

En 1998, avant de devenir écrivain, Anthony Doerr publie une nouvelle dans la revue "The Atlantic Monkey", La Femme du chasseur, que Francis Geffard a repérée.
Il publie un recueil de nouvelles en 2006, Le Nom des coquillages.
Il part en Alaska travailler dans une conserverie pour payer ses études.
En 2006, il visite Saint-Malo en compagnie de Francis Geffard alors qu’il envisageait d’écrire un livre sur la radio, il trouvera son inspiration sur les remparts.

2015. Le livre Toute la lumière que nous ne pouvons voir se déroule donc en partie à Saint-Malo pendant la seconde guerre mondiale. Prix Pulitzer aux USA, il trouve en France un énorme succès quelques semaines seulement après sa parution.

 
 

Philip Meyer

meyer

meyer2

Son premier livre Un Arrière goût de rouille, publié chez Denoël, n’a pas rencontré le succès.
Lui aussi, a fait pas mal de petits boulots avant de vivre de son écriture, ceci depuis cinq ans.
En 2011 son second livre, Le Fils est mis aux enchères et c’est Albin Michel qui l’obtient. Philip Meyer a beaucoup réécrit son livre qui, au départ, faisait 7000 pages...
Une série pour la télévision sera adaptée de son ouvrage.

 

Les invités ont ensuite parlé des relations entre l’éditeur et les auteurs.
Francis Geffard publie les gens qu’il aime et qui sont devenus des amis (Anthony Doerr a donné à un de ses personnages le nom de Geffard, qui a été traduit par Gérard). Aux USA, les relations sont beaucoup plus tendues.

Ils ont aussi évoqué le problème des librairies indépendantes qui, aussi bien aux USA qu’en France, sont concurrencées par la grande distribution et Amazon. Il semblerait qu’après la disparition de beaucoup de librairies la tendance s’inverse aussi bien en France qu’aux USA.

 

doerrmeyer
les deux auteurs et leur interprète

 
 

retour